Vendredi 11 avril 2014 5 11 /04 /Avr /2014 15:50

Vacances de Printemps


-Du 13 avril au 11 mai 2014

Réserve Naturelle Nationale Michel Brosselin à St Denis du Payré

Accueillis par des guides naturalistes, vous observerez les oiseaux depuis un observatoire équipé de 17 longues- vues;

Ouverture tous les jours sauf le samedi et le 1er mai, de 9h30 à 12 h 30 et de 14h à 18h.

Billetterie au Pôle; adulte: 5€, enfant: 3.50€

 

- Mercredi 16 avril 2014

Tout pour découvrir les marais communaux!

Diaporama de présentation au Pôle des Espaces Naturels, suivi d'une balade aux Magnils-Régniers pour observer la biodiversité du marais communal.

Sortie gratuite, sur réservation( 0251284110)

Rendez-vous à 9h

 


Par A P E L T
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 avril 2014 7 06 /04 /Avr /2014 17:23

Une bonne trentaine de participants, ce samedi, ont permis de récolter  le long de la lagune de la Belle Henriette quantité de plastique, de cordages, de bidons, de bouteilles.....

 

 

2014-04-05-13.46.36.jpg2014-04-05-15.22.40.jpg

      A droite de la photo, Sylvain Hunault

Conservateur de la belle Henriette                        Jean-Michel Bretonnet, Président de l'APELT

Par A P E L T
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 avril 2014 5 04 /04 /Avr /2014 08:36

 

L'ATPA ( Association tranchaise de photographes amateurs) propose au pavillon de l'Aunis, une exposition de 40 photos animalières et de 20 photos généralistes sur le thème " De la terre à la forêt", du 20 au 27 avril.

Entrée gratuite; horaires: de 10h à 12h et de 14h à 18h30, sauf le jeudi matin

Par A P E L T
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 28 mars 2014 5 28 /03 /Mars /2014 08:51

Une collecte de déchets est organisée sur le site de la Belle Henriette le samedi 5 avril.

Les organisateurs Monsieur Hunault, Conservateur du Parc de la Belle Henriette et l'APELT vous fixent rendez-vous à 13h30 sur le parking, face à l'entrée du camping des Rouillères.

Avant la collecte, Monsieur Hunault proposera une présentation de ce site exceptionnel.

Des gants et des sacs poubelles seront distribués sur place.

Le port de bottes est vivement conseillé.

Par A P E L T
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 25 mars 2014 2 25 /03 /Mars /2014 08:17

La forêt de pins maritimes qui s'étend de la zone du Phare à la Terrière est une richesse pour notre Commune. Il sufit de s'y promener été comme hiver pour l'apprécier, comme un grand nombre de résidants et de touristes.

Néanmoins, les amoureux de la forêt sont troublés par l'importance des surfaces exploitées par l'Office National des Forêts et jugent cette exploitation excessive et dévastatrice.

Ceci mérite analyse.

La forêt domaniale, telle qu'elle se présente aujourd'hui, est née en 1972. Avant cette date, les "casses" étaient cultivées par des propriétaires privés. On peut d'ailleurs encore y trouver quelques vestiges de vigne. La forêt était peu exploitée, les arbres devenaient de plus en plus vieux. Les premières coupes destinées à régénérer la forêt datent du début des années 90. Elles sont programmées selon un plan bien détaillé dans l'article " Si le forestier m'expliquait", à retrouver sur le site Internet de la Commune de Longeville. Lien -> "Forêt domaniale de Longeville sur Mer".

 

Si ce plan ne mérite aucune critique pour ce qui concerne la gestion des coupes, il appelle quelques réserves  pour ce qui concerne la régénération:

.  Au point 5, sont évoquées d'éventuelles opérations de nettoyage du taillis pour dégager les jeunes pins. Nous n'avons pas observé de telles interventions. S'il en existe, elles mériteraient d'être divulguées.

. Pour ce qui est de la régénération proprement dite, le plan n'envisage que la réussite naturelle. Rien n'est prévu en cas d'échec. Nous avons pourtant l'impression que, sur certaines parcelles, la nature aurait besoin d'être aidée par la main de l'homme, mais nous ignorons ce que les professionnels considèrent comme une densité suffisante pour assurer une bonne régénération. Des explications à ce sujet seraient les bienvenues.

 

La plus grosse critique concerne l'exploitation des taillis. Il n'est pas normal aujourd'hui d'éliminer les rémanents par un brûlage dont on connaît l'effet polluant (dégagement de CO2- émissions de particules fines), alors que les plaquettes issues de ces taillis pourraient être utilisées sur place (paillage d'un sentier littoral - chauffage de bâtiments collectifs).  

Nous avons alerté la Direction de l'ONF sur ce problème du brûlage des rémanents. Il nous a été répondu que le bilan carbone entre brûlage et broyage était identique, ce que nous réfutons. Nous avons donc demandé sur quels calculs reposait cette affirmation. Après deux mois, nous n'avons toujours pas reçu de réponse.

 

A noter: l'exploitation menée par l'ONF suscite également des interrogations de la part d'autres acteurs voir également lien sur le ->  "blog de défense de la zone d'accueil du public en forêt domaniale de Longeville"

 

Jean-Michel Bretonnet, Président de l'APELT

 

P1110159.JPG

Par A P E L T
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés